Couture,  Dessine moi un patron,  Hauts,  Patrons

Sirocco, version marinière !

En bonne bretonne d’adoption et en quête d’un dressing intemporel, c’est tout naturellement que je me suis cousue une marinière. Mais pas n’importe laquelle! je voulais une marinière un peu différente, avec ce petit quelque chose en plus, ce petit twist qui rendra ce basique un peu plus original. Sirocco de Dessine moi un patron répondait parfaitement à mes attentes.

Le patron Sirocco

Vous connaissez ma passion pour les jolis dos ? Noooon ?

Alors c’est simple, quand un patron propose une découpe bien pensée, graphique et fonctionnelle… Et bien, c’est la danse du kiff !

Littéralement….

Le top Sirroco se reconnait facilement grâce à son décolleté rond dans le dos qui lui donne une certaine originalité. La courbe du décolleté est conçue pour tomber juste au-dessus du soutien-gorge (ce qui est fort fort pratique !)

Les jolis dos, c’est comme les pois, vous risquez d’en croiser pas mal en traînant par ici.

Mais ce patron se singularise surtout par ses finitions, avec ces revers aux manches et les pattes de boutonnage décoratifs.

La créatrice propose également de faire du top une robe, simplement en rajoutant une trentaine de cm au patron de base.

Tissu et mercerie

J’ai choisi un jersey en coton bio. Il est un peu plus épais que mes autres pièces en jersey, mais il fera parfaitement l’affaire pour le printemps et l’été qui arriiiiivent.

Valeur sûre avec une marinière blanche à rayures bleues : la petite pointe de rouge ! Ici, on la retrouve grâce aux petits boutons en forme d’étoile.

Le montage des pièces

Plus simple et rapide à monter, je crois que ce serait indécent !

Les explications du livret sont limpides. Des petits schéma à la main (qui change des autres patrons) viennent illustrer le propos ainsi que des photos.

Le seul petit bémol, si je devais vraiment en donner un, serait peut-être l’impression en noir et blanc. C’est un facteur de confort qui n’engage que moi car le patron fait très bien l’affaire tel quel.

Je n’ai pas fait d’adaptation à proprement parlé sur cet ouvrage. J’ai seulement dû me débrouiller pour faire rentrer toutes les pièces sur 1m de tissu. Avec la problématique des raccords, j’ai eu peur de manquer mais j’ai réussi à m’en sortir.

Ooooh les beaux raccords sur ma marinière !! (*fierté*)

Le patron suggère un entoilage de la parmenture mais j’ai choisi de ne pas en mettre car le jersey se maintient bien.

Le bilan

J’ai bien pris soin de suivre le tableau de mensuration, mais je trouve que le top taille un peu grand, notamment au niveau des aisselles et des épaules.

Le prochain (car oui, c’est sûr qu’il y en aurai un ^^) avec une taille en dessous aura un meilleur tombé, assurément.

Si vous souhaitez vous lancer aussi :

*****

J’adore cette nouvelle pièce. Celle-ci risque d’être souvent de sortie !

Première cousette de printemps check ! Et de vous côté, ça donne quoi ?

*****

A très vite!

— Marina —

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *