Couture,  Patrons,  Republique du Chiffon

Annette, ma jupe midi

J’ai découvert La République du Chiffon (RDC pour les intimes) bien avant de me mettre à la couture. Au-delà du nom que je trouvais génial, j’ai été très sensible à la ligne artistique de la marque. La créatrice a un univers singulier qui mixe modernité, style rétro et boyish. Il ne m’en fallait pas plus pour craquer sur plusieurs patrons. Mais c’est Annette qui est à l’honneur aujourd’hui !

La jupe Annette

Je l’avais en ligne de mire depuis longtemps cette jupe Annette. Avec ses plis creux, les grandes poches et sa longueur midi, mon petit cœur a fait boom boom boom !

Moonstone Ocre

J’ai choisi la viscose Moonstone de chez Atelier Brunette (Quoi, encore ?… Voui, Voui… mais leurs propositions sont trop belles, j’y peux rien moi…)

Des quatre coloris existants, j’ai opté pour l’ocre. Je trouve que celle-ci sort vraiment du lot. Le tissu, lui, est d’une finesse et d’une fluidité assez folles.

Pour un ton sur ton optimal, j’ai aussi pris les boutons assortis (car oui, Atelier Brunette propose des articles de mercerie assortis à leurs tissus!!! Et cà, c’est tooooop.)

Se rendre compte que ta jupe est ouverte sur 3 boutons après 10 minutes d’auto-shooting…

La réalisation

Le patron est facile à suivre. Tout est bien formulé et les petits schémas sont très parlants.

J’ai suivi les instructions à la lettre mise à part les coutures anglaises que j’ai choisies pour les finitions. Cela me semblait plus approprié avec la viscose.

Les petits ratés

Côté finition, on aurait pu faire mieux.

Le manque d’expérience s’est fait sentir puisque j’ai un peu eu du mal à gérer la fluidité du tissu, malgré l’amidonnage. (J’ai cousu cette jupe avant le top août.)

j’aurai du thermocoller les revers de poche, car ils baillent en raison de la finesse du tissu. J’ai dû faire un petit point de couture en attendant de rajouter un bouton à chacune, pour qu’elles restent bien en place.

Et, j’ai dû me planter à un moment lors des rajouts de marge pour la couture anglaise car, je me suis retrouvée avec le panneau arrière de la jupe plus long que les deux de devant de deux cm.

Au lieu de tout redécoudre (arf…la galère avec un tissu aussi fin), j’ai fais un mini pli creux pour réduire ce « trop plein » de tissu. Et grâce à la taille élastiquée, çà ne se voit pas ! (Astucieuse ? flemmarde? je vous laisse choisir!)

La même, ça vous branche ?

On fait le bilan !

Les + :

  • Le petit coté rétro / midi (tendance en ce moment)
  • La fluidité et la légèreté de la jupe

Les – :

  • Cette viscose se froisse vite
  • Les poches baillent un peu à cause de la finesse du tissu

Malgré ses petits défauts, j’ai eu l’occasion de porter à plusieurs reprises cette jupe Annette. Ce qui est un bon indicateur de satisfaction et de couture utile ! Je vais l’user tout l’été ( s’il veut bien revenir…)

Remarque, elle se marie bien avec ma veste en jean de seconde main

*****

A bientôt,

— Marina —

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *