Dressing raisonné,  Objectif dressing idéal

2019 ou l’introspection du chiffon

2019 sera une année chargée en nouvelles aventures: couture évidemment, blogging et tout ce que cela signifie (écriture, photo, régularité…). Étant freinée dans la couture actuellement (Enchantée, je m’appelle Fracture, et je viens partager votre vie quelques semaines…) j’ai profité d’une partie de mon temps « immobilisée » pour me questionner sur ce que serait pour moi le dressing idéal.

Les réponses ont été évidentes:

  • Un dressing 100 % cousu main avec le souci d’une couture raisonnée et cohérente.
  • Peu d’achat de vêtements neufs en privilégiant les réseaux de seconde main.

Objectifs ambitieux certes, mais délicieusement challengeants. Ca (me) demande une certaine organisation.

Le concept de la capsule wardrope

Je m’inspire du concept de la capsule wardrope.

En quelques mots, il s’agit de se créer et/ou ajuster sa garde robe en la pensant dans son intégralité et non seulement à l’unité. Cela permet, à terme d’avoir des pièces, de différentes tonalités, de son style, qui se marient bien ensemble et qui sont interchangeables. L’idée est aussi de privilégier le minimalisme, la qualité à la quantité. Enfin, une fois constituée les bénéfices sont multiples : angoisse de l’armoire vide révolue, gain de temps et in fine, d’argent. Si le sujet vous intéresse plus en détail, je vous conseille ces articles ici , ici ou encore ici.

Je vais me concentrer sur le tri, la définition des couleurs et du style pour le moment. C’est parti ?

Diagnostic du dressing

D’une manière générale, on peut noter que c’est le festival de l’imprimé dans mon armoire: des fleurs, des pois, des rayures et autres arabesques. Il n’y a pas suffisament d’harmonie à mon goût. Les couleurs dominantes sont le bleu marine, le bordeaux et le noir. Enfin, quelques pièces intemporelles font honneur au dressing mais celui ci manque cruellement de basiques en top, pantalon, jupe…Bref, en TOUT.

J’ai gardé les vêtements dans lesquels j’étais à l’aise, que j’aimais ( c’est à dire pas grand chose, ahah) . Pour les vêtements déchus :

  • Ceux en excellent état : direction les espaces de seconde main
  • Ceux en état satisfaisant : direction les centres de dons
  • Ceux en mauvais état mais récupérables: en stock pour être réutilisé (tawashi, wrap cirée… les possibilités sont infinies.)

Les couleurs

Pas de révolution majeures côté couleurs. Sensible aux couleurs profondes, je suis naturellement partie des deux couleurs principales de ma garde robe: le bordeaux et le bleu marine, auquel j’ajoute du gris. En couleurs ponctuelles, du vert forêt, du moutarde, voir du bleu pétrole. Ces couleurs en petites touches viendront stimuler le panel général. Ce sont des couleurs qui m’attirent mais que je n’ai jamais vraiment osé essayer. Je pense qu’elles iraient à mon teint. Enfin en couleurs dîtes neutres, du noir et du blanc.

Je me suis amusée à créer ma propre palette de couleurs, via Inkscape. Celle-ci sera, sinon un fil rouge strict, un mémo pour l’achat des prochains tissus.

Le style

Pour définir mon style, je me suis inspirée de la méthode proposée par Style Bee (découverte grâce à Some Place Called Home dont je cite un article plus haut).

5 Blocs de questions, somme toute basiques mais subtilement pertinentes: elles portent sur nos ressentis dans une tenue qu’on adore / qu’on déteste; ce qu’on aime / déteste porté; le rapport vêtements / activités et vêtements / météo ainsi que d’autres petits exercices, qui permettent de révéler 5 mots caractéristiques de son style. Pour moi, j’aurai ou plutôt serai en recherche d’un style :

En effet, je craque tantôt pour un style boyish, tantôt pour un look féminin rétro. Je recherche un style épuré et confortable, tout en ayant cette petite touche de panache, précieuse à mes yeux. Et si en plus, c’est fait par mes petites mains, dans des matières et conditions responsables, ça n’en serait que plus agréable.

Mes ami.es, l’introspection du chiffon touche à sa fin.

Je sais qu’il me faudra plus d’une année pour avoir un dressing entièrement fait main, mais j’ai plus que hâte de commencer à mettre tout cela en pratique !! Et qui sait peut-être aurez vous envie de vous lancer dans cette démarche ?

Vous retrouverez prochainement un article contenant mes envies coutures, basée sur mes besoins vestimentaires, pour constituer ma garde robe idéale.

A très vite,

— Marina —


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *