Couture,  Hauts,  Republique du Chiffon

Sous le charme de ma Pétula!

Pétula et moi, ça a longtemps été une histoire de “oui… mais non“, de “je t’aime, mais tu es trop bien pour moi”. J’ai longtemps résisté à son charme car, je me disais que ma carrure de (fausse) nageuse, associé aux fronces et son ampleur, ne feraient pas bon ménage.

J’ai pourtant fait le premier pas en achetant le patron. Mais le doute a persisté et, un jour je me suis séparée de la version papier. J’ai fait taire la moindre once de regrets sous pleins d’autres projets coutures.

Sauf que Pétula, j’ai continué à la croiser régulièrement, surtout sur les réseaux sociaux et je me suis surprise à liker tous les posts où on pouvait l’identifier.

Toujours pimpante et surtout pleine de caractère!

Une nuit d’insomnie, comme on envoie un texto tardif pour renouer contact, j’ai cliqué sur “obtenir Pétula en PDF”!  

Pétula et moi, on s’est alors retrouvé face à face et on a recollé les morceaux (Littéralement, au scotch, repères sur repères) (Et dire que j’ai eu la pochette entre les mains pendant un temps grrr..).

On a choisi le tissu parfait et depuis, on file grand amour !

On fait les présentations ?

La singulière et charismatique Pétula est une chemise ample, aux manches tombantes, froncées sur la ligne d’épaule. Le dos forme une découpe en V. Elle s’agrémente également un joli col officier. 

Source : République du Chiffon

Elle s’apprivoise relativement facilement si l’on a déjà cousu des boutonnières, un col et si l’on est patient.e dans la réalisation des fronces. 

Pour créer une relation optimale entre nous, jai fais une toile avant de couper dans mon joli tissu. je lai découpé dans une taille au dessous de ma taille habituelle chez République du Chiffon.

Pétula est quelque peu gourmande en tissu (180 cm pour une chemise à manches courtes) mais ce n’est pas sur surprise, étant donné le volume imaginé par la créatrice. Elle dévoile tout son potentiel avec un tissu souple. 

Les plus belles matières pour Pétula

A patron de caractère, il fallait un tissu pouvant le sublimer. J’ai choisi une viscose plumetis de chez Eglantine et Zoé qui a un toucher extrêmement agréable et un tombé parfait pour Pétula. 

Le tissu est très fluide et légèrement transparent. Il demande une attention toute délicate. Amidonnage et découpage pièce par pièce au cutter, garantissent un travail minutieux et réussi de cette étoffe. 

Des boutons Atelier Brunette viennent parfaire, selon moi, l’association tissu-patron. 

*****

Vous l’aurez donc compris, je suis ravie davoir osé coudre Pétula. Je suis love de cette nouvelle chemise ! On a même notre chanson!

A bientôt,

— Marina et Pétula —