Bébé,  Couture

Duo de pulls Sintra

Tic-tac, tic-tac, tic-tac… Le temps passe et je n’ai jamais été aussi proche de rencontrer ma filleule en chair et en os. Mais, si le confinement se lève progressivement, l’entrevue n’a pas encore de date définie. Alors, pour patienter, je continue de lui coudre des petites choses, telle que ce duo de pulls Sintra.

Sintra, le sweat de chez Ikatee

Dans le monde de la couture pour bébés et enfants, il est impossible de passer à côté d’Ikatee. Cette marque, spécialisée dans la création de patron de la naissance jusqu’à 12 ans, propose des modèles intemporels, aux lignes épurées tantôt chics tantôt mignonnes.

J’ai craqué sur deux patrons : celui qu’on ne présente plus, Grand-Ourse, que je ferai plus tard dans l’année et Sintra, un pull aux multiples variations et customisations.

Source : Ikatee

Sintra est un pull disponible de la taille 6 mois à 4 ans. Il se compose d’une patte de boutonnage sur l’épaule, avec option poches fantaisies (mouton, chat, kangourou) ou encore volants. Pour ma part, J’ai fais deux versions sans customisation.

Si le patron s’accompagne d’un livret on-ne-peut-plus-clair, une vidéo du montage est également disponible sur leur site. Je ne l’ai pas visionnée, je préfère de loin me référer à un livret quand je couds.

Mes deux versions de Sintra

Je le disais plus haut, j’ai choisi de réaliser ce duo de Sintra sans customisation, préférant mettre à l’honneur les étoffes sélectionnées pour l’occasion. Ces deux versions sont coupées et cousues en taille 6 mois. La petite pourra les porter à l’entrée de l’automne.

Pour la première version, je suis partie des chutes d’un jersey velours couleur brique que j’avais massacré à la découpe, lors d’un précédent projet.

J’ai donc jonglé parmi les chutes pour faire correspondre les pièces du patron Sintra.

Coudre du velours peut s’avérer assez ardu. Rajouter aux brins de velours, la mollesse de la maille, cela peut carrément faire peur (je vous remets un gif de « Massacre à la tronçonneuse » ou ça suffit ?) Mais en prenant son temps et en appliquant les astuces adéquates pour travailler le velours (j’en parle dans cet article), on y arrive !

La fermeture de la patte de boutonnage se fait par boutons-pressions. J’ai pris des pressions étoiles, couleur bronze, de mon stock.

Pour la seconde version, j’ai opté pour ce tissu imprimé léopard que j’adore et je l’ai combiné a une chute de sweat noir, au niveau du col et de la patte de boutonnage. La réalisation a été beaucoup plus simple et rapide avec ce molleton.

Ici, une petite modification est à noter : j’ai masqué la couture qui relie le corps du pull au col pour une plus jolie finition. Je l’ai rabattue à l’intérieur du col et j’ai ensuite piqué dans le sillon de la couture, pour que cette nouvelle couture reste invisible, sur l’endroit. J’ai fait la même chose pour la patte de boutonnage.

Cette seconde version est en attente de bouton-pression, car je n’ai pas la couleur souhaitée en stock.

On fait le bilan

Ce patron est très agréable à confectionner. Dans sa version simple, il est complétement accessible aux débutants. C’est un basique qui se renouvellera facilement au fil des premières années de l’enfant.

Je ne peux pas parler de comment ça taille mais je ne manquerai pas d’updater cet article le moment venu.

*****

A bientôt,

— Marina —